Résultats de l’appel à projets Programme 2021 « Missions Euskampus 1.0 »

Les 9 projets sélectionnés mettent en évidence le degré de complémentarité existant entre les groupes de recherche des organismes membres d’Euskampus, qui font le choix d’élaborer des réponses conjointes pour former des sociétés plus résilientes et promouvoir la durabilité et la valorisation des océans.

river-rafting-g9372f7fd0_1280.jpg

Le panel de projets présentés à l’appel à projets Programme 2021 « Missions Euskampus 1.0 » réunit des initiatives diverses qui vont de la recherche d’alternatives pour éviter le versement et l’accumulation des déchets issus des activités de la pêche dans les écosystèmes marins avec l’impact environnemental que cela entraîne, en passant par l’amélioration de la conception des éoliennes flottantes, surdimensionnées et soumises à de hautes charges à cause de leur forte interaction, jusqu’à la recherche en matière de technologies robotiques qui facilitent l’économie circulaire. Un éventail de lignes de recherche riche et varié en solutions pour orchestrer des réponses conjointes à de grands enjeux. 

Les programmes Missions Euskampus ont vu le jour dans l’objectif de créer un réseau de capacités de recherche, formation et innovation qui permettent de définir des missions spécifiques dans certains domaines de mission. Différents types d’initiatives seront pour cela activées, comme c’est le cas du Programme Missions 1.0. 

Rappelons qu’une Mission Euskampus, c’est :

…une réponse collective

…menée par les membres d’Euskampus,

…et concertée avec d’autres organismes et acteurs,

...pour atteindre des objectifs prédéfinis qui portent sur un défi majeur scientifique, technologique, environnemental, culturel, économique, social ou une combinaison de ces défis

…à travers un programme coordonné d’actions d’éducation, de recherche, de transfert et de diffusion des connaissances.

En plus de financer les projets, Euskampus travaillera avec ce réseau à la conception et au lancement d’une méthodologie de travail fondée sur des défis et visant à optimiser l’impact potentiel. 

Pour ce faire, le processus de mentorat, d’accompagnement et de soutien sera développé :

  • Il part de la définition de la mission : il s’agit d’identifier une modalité d’intervention et un enjeu concret qui permette de coordonner les efforts pour provoquer des transformations qui contribuent à la solution.
  • Il se déroule autour de l’impact : l’évaluation de l’impact est conçue comme un moyen clé pour analyser et gérer les changements créés autour de l’enjeu que l’on prétend aborder.

Cet appel à projets Missions 1.0 avait pour objet d’activer des projets innovants, du point de vue de leur objet de recherche ainsi que du point de vue de leur méthodologie et de leur approche interdisciplinaire et systémique, dans l’objectif de promouvoir des sociétés plus résilientes et la durabilité et la valorisation des océans. 

 

Ce programme était ouvert aux entités Euskampus, ainsi qu’à d’autres organismes membres de ces derniers qui font partie du Système basque de science et technologie (SVCTI) et/ou de Nouvelle-Aquitaine. 

 

Après le lancement de l’appel à la mi-novembre, un délai d’un mois a été ouvert pour la réception des propositions. Ensuite, ils ont été soumis à une évaluation externe pour garantir l’excellence et évaluer les aspects qui font de ce programme une initiative singulière : qualité scientifique et technique, adéquation des équipes de recherche, applicabilité et impact attendu dans le contexte et sur les groupes d’intérêt, complémentarité et interdisciplinarité des équipes de recherche ou adéquation du budget au plan de travail.

À partir de l’évaluation externe, les projets ont été sélectionnés en fonction des critères suivants :

  • Complémentarité avec des projets demandés ou en cours, répondant à l’enjeu identifié
  • Projection vers d’autres appels locaux, nationaux ou internationaux
  • Inter/transdisciplinarité des projets incorporant différents groupes d’intérêt, avec une attention spéciale accordée aux étudiants
  • Activités complémentaires tendant à optimiser le transfert et l’impact social du projet
  • Complémentarité avec d’autres projets et potentiel pour la définition d’un domaine de mission

Le niveau de collaboration entre entités Euskampus a été très satisfaisant. Les domaines de connaissance auxquels appartiennent les groupes de recherche étant les suivants :

  • Sciences expérimentales
  • Ingénierie et architecture
  • Sciences sociales et juridiques

Les projets concernent un large spectre de disciplines, dont l’intelligence artificielle, la cybersécurité, l’économie circulaire, les énergies renouvelables en milieu marin, ou l’adaptation et les opportunités du changement climatique, pour en mentionner quelques-unes.

Les entités qui collaborent à Euskampus ont mis à disposition un fonds de 115 000 euros pour stimuler la coopération grâce à un schéma de cofinancement pour le développement de ces projets. Beaucoup d’entre eux disposent d’autres voies de financement complémentaires et tous aspirent à obtenir davantage de fonds d’autres programmes (basques, espagnols et européens) pour continuer à avancer sur les lignes de recherche envisagées.

 Captura de pantalla 2022-03-16 a las 10.11.18.png

Les 9 projets sélectionnés, suivant les deux modalités, sont les suivants :

Sociétés résilientes

  1. ZIRKBOTICS : Research in robotic enabler technologies for the circular economy, by means of automation of processes of disassembly, dismantling and remanufacturing.

CP1 Damien Sallé, Tecnalia

CP2 Beñat Landeta Manzano, UPV/EHU

CP3 Christophe Merlo, Estia-Research

  1. PLASFITO : Fate and effect of microplastics, nanoplastics and additives coming from fishing net degradation. S

CP1 Edgar Dusacre, Université de Bordeaux (UB)

CP2 Miren Pilare Cajaraville, UPV/EHU

  1. 0 : Cyber Resilience for Industry 4.0.

CP1 Jasone Astorga Burgo, UPV/EHU

CP2 Toufik Ahmed, Université de Bordeaux

CP3 Leo Mendiboure, Université Gustave Eiffel

 

Océans et eaux

  1. ValDesMar : Valorisation des déchets marins en biopolymères à forte valeur ajoutée : sélection et proposition de processus, quantification de la réduction des impacts environnementaux et analyse de la rentabilité économique 

CP1 Erlantz Lizundia, UPV/EHU

CP2 Maider Iturrondobeitia, UPV/EHU

CP3 Véronique Coma, Université de Bordeaux

  1. HEMEN : Bétons écologiques pour structures marines de captation d’énergie. 

CP1 Juan José Gaiter Redondo, Tecnalia

CP 2 Aitor Barquero, UPV/EHU

  1. REDISH : Relation entre la dynamique sédimentaire et l’hydrodynamique sur la plateforme continentale de la Communauté Autonome du Pays Basque. 

CP1 Néstor Vegas Tubía, UPV/EHU

CP2 Aldo Sotolichio, Université de Bordeaux (UB) 

  1. CpDeFOWT : Aerosorgailu flotatzaileen kontrolaren diseinu bateratua / Co-conception de contrôle d’éoliennes flottantes. 

CP1 Josu Jugo, UPV/EHU

CP2 Eider Robles, Tecnalia 

  1. DIA : Diagnostics de santé structurelle des plateformes éoliennes offshore en utilisant des techniques d’intelligence artificielle. 

CP1 David Pardo, UPV/EHU

CP2 Vicenzo Nava, Tecnalia

CP3 Al Hashemian, BCAM

  1. URPEKARI : Itsas Energiarentzako Urpekari Autonomoen Diseinu Taldea, Groupe de conception de véhicules sous-marins autonomes pour énergies marines, AUUV design group. 

CP1 Iñigo Martínez de Alegría, UPV/EHU

CP2 Lidia Rodríguez Mendez, UPV/EHU

CP3 Joseba López Mendia, Tecnalia 

Programme Missions 1.0. Une contribution d’Euskampus Fundazioa au développement d’initiatives qui engendrent des opportunités pour orchestrer des réponses communes à de grands enjeux. 

Le texte intégral de l’appel à projets est disponible ici.