Ocean i3 - 5ème atelier

oceani3-quinto-workshop.jpg

Dans l'image: participants du projet Ocean i3: étudiants, professeurs et personnel de gestion d'Euskampus et l'Université de Bordeaux, et le commité scientifique.

Résultats et evaluation avec la communauté et le Comité Expert

Le 26 juin dernier a eu lieu le séminaire de clôture de l'édition 2018-2019 Ocean i3 au Centre Joxe Mari Korta de UPV/EHU à Donostia-Saint Sébastien.

Video-résume de la journée

Le programme de cette journée fut dense et axé principalement sur la présentation des résultats obtenus lors de cette édition mais aussi sur un exercice d'évaluation et de préparation de propositions. Le but de cette journée était notamment de préparer les prochaines éditions afin de faire perdurer ce  projet interuniversitaire et fortement ancré sur le territoire.

Lors de l'ouverture, le discours d’accueil fut réalisé par la vice-présidente de l'innovation, de l'engagement social et de l'action culturelle de l'UPV / EHU, Idoia Fernandez, qui en a profité pour rappeler le lien entre le projet Ocean i3 et le modèle éducatif propre à IKD i3 consistant à multiplier l'apprentissage par la recherche et la durabilité.

On retrouve d’ailleurs ce point dans le document EHU agenda 2030 sur le développement durable récemment publié.

2f4928da-0ba4-43c8-9f06-0b3fde5aaed4.jpeg 

Dans l'image, de gauche à droit: Julieta Barrenechea, Itziar Rekalde, Igor Campillo, Idoia Fernández, Sophie Herrera. 

Igor Campillo, directeur d’Euskampus Fundazioa, a quant à lui présenté le contexte du Campus Bordeaux-Euskampus comme étant le cadre de la collaboration entre l’Université du Pays Basque et l’Université de Bordeaux (UB), dans lequel se développe le projet Ocean i3.

Sophie Herrera, directrice de la Plateforme Ocean Experiences de l’UB, a également précisé que les deux universités sont actuellement en co-construction du Campus Ocean, axé sur la formation et la recherche liées à l'économie bleue du littoral transfrontalier basque-aquitain.

Une présentation en mode “storytelling” a été réalisée afin de faire connaître l’approche du projet Ocean i3 ainsi que les activités développées lors de cette première édition.

587bf2ee-e31f-42f4-9d6e-46020b61f7a8.png

L'équipe d'étudiants Ocean i3 a présenté les résultats de leurs travaux sur la pollution des océans par les plastiques. Provenant de différentes disciplines telles que l'administration des entreprises, le droit, la pédagogie, la santé (infirmières), l’ingénierie, la criminologie et la gestion du sport, les étudiants ont prouvé la nécessité de l'interdisciplinarité pour un tel sujet notamment afin de comprendre et de réagir à sa complexité.

3132ce17-17e1-4774-912c-bf30d6e93261.png 

L'après-midi, un atelier a été organisé dans un format 360º où étudiants, professeurs, responsables institutionnels, agents sociaux et économiques du territoire ont pu faire le point et élaborer des propositions en tenant compte des remarques d'un comité d'experts internationaux.

Endika Bengoetxea (Agence exécutive du Conseil européen de la recherche), Maria Garcia (Value Creators-Windesheim College-Netherlands) et Giulia Sonnetti, spécialiste du développement durable - polytechnique de Turin) ont proposé des orientations, des retours d'expériences mais également des recommandations autour de trois axes d'amélioration :

a) l’interdisciplinarité

b) l’université civique (intégration territoriale) 

c) le développement des compétences transversales dans le projet Ocean i3

De même, les résultats des travaux de recherche sur le multilinguisme dans la communauté Ocean i3, menés par Karin van der Worp du groupe de recherche UPV / EHU DREAM et Itxaso Etxebarria d' Euskampus, ont été présentés. En contribuant à la prise de conscience linguistique et à la riche diversité linguistique de cette communauté.