Ocean i3 - Troisieme atelier

La Surfrider Foundation Europe à Biarritz a accueilli le 28 & 29 mars derniers le 3 ème atelier international d’innovation Ocean i3.

La 1ère journée, Surfrider a présenté ces activités ainsi que ces actions pour lutter contre la pollution de l’océan par les plastiques.  Les acteurs de cette première journée ont ensuite pu participer à un jeu de rôle sur les enjeux lié à l’aménagement de la Côte / érosion du littoral.

 

IMG_6114.JPG

Les étudiants ont enfin pu présenter leur sujet de travail lié au projet Océan i3.

Photo:  professeurs et collaborateurs du projet en débat.

Pour la 2ème journée, enseignants et étudiants ont travaillé en deux groupes distincts. Les étudiants provenant de différentes disciplines (Infirmiers, Droit, Economie, Management du Sport….) se sont regroupés pour créer un poster / fiche de sensibilisation des étudiants sur les différents campus. Ils ont aussi réfléchis avec l’aide des étudiants d’ IKD GATzE aux actions à mener lors du prochain séminaire du mois de mai.

 

Les enseignants quant à eux ont réalisé un bilan du 1 workshop afin d’intégrer les suggestions aux objectifs et actions proposés. Ils ont également grâce à la méthode des « 6 chapeaux », méthode d’intelligence collective, préparer le prochain séminaire.

Enseignants comme étudiants sont repartis de ces 2 journées encore plus impliqués dans le projet Océan i3 avec notamment de nouvelles clés pour avancer dans leur travaux.

A souligner, la volonté de mettre en avant les différentes langues parlées par les participants.
 
L'atelier a commencé par une sensibilisation linguistique mettant l'accent sur la diversité existante (français, espagnol, basque et anglais).  
 
Le groupe de travail, parallèlement au développement du projet Ocean i3 lui-même, est observé et analysé dans ce sens.  A la fin du projet des conclusions sur le traitement des langues dans un environnement transfrontalier seront rendues ainsi que des recommandations pour le futur. La mise en place d'une politique linguistique qui faciliterait les interactions des deux côtés de la frontière va également être étudiée.