Science à la premiére personne

2013/09/27 06:47:00 GMT+2

Le projet Ciencia en primera persona (« Science à la première personne ») nous présente quatre chercheurs qui, en partant des perspectives des projets qu'ils réalisent, souhaitent dévoiler tout ce qui semble à première vue exclusivement réservé à ceux qui se consacrent professionnellement à la Science, car en somme, malgré sa complexité, elle nous concerne à tous et à toutes.

Agustín Sánchez-lavega: «La connaissance est aussi importante que l'aspect culturel, voire même plus, car pour pouvoir être plus libres, il faut avoir une opinion»

Grâce à son goût pour tout ce qui l'entoure, Agustín Sánchez-Lavega a posé les jumelles avec lesquelles il observe les planètes pour faire la une du célèbre magazine National Geographic ou du journal américain New York Times. Dans Ciencia en primera persona, il nous explique qu'en réalité, c'est la vocation qui pousse l'humain à obtenir des résultats insoupçonnés pour l'effort que cela exige.

http://vimeo.com/75293670

Itziar Laka: «D'après moi, plus notre connaissance du monde sera large, plus nous serons capables d'avoir des sociétés plus justes»

Itziar Laka a toujours eu le goût pour la recherche au-delà de ce qui est établi, voilà pourquoi elle ne s'ennuie jamais quand il s'agit de faire des recherches, car la science nous surprend toujours avec des réponses inimaginables. Cette linguiste dépasse les frontières des « sciences pures » et, dans Ciencia en primera persona, elle nous présente un projet de « lettres pures » : le linguisme, et un autre de sciences : le comportement du cerveau face aux personnes bilingues.

http://vimeo.com/75375053

Juanjo Zulaika: «Dans l'avenir, nous serons plus conscients de notre responsabilité en ce qui concerne l'utilisation des ressources de cette planète»

Le monde est un puits de ressources limité, voilà l'une des bases sur lesquelles travaille Juanjo Zulaika. Ce docteur en ingénierie mécanique sait très bien que la durabilité de l'avenir sera possible grâce à l'utilisation efficace des ressources ; dans Ciencia en primera persona, il explique donc à la société la manière dont ces ressources doivent être gérées, car bien que ce soit un sujet scientifique, c'est l'affaire de tous.

http://vimeo.com/75373774

Luis Hueso: «Comment puis-je ne pas savoir comment fonctionne un GPS ou un téléphone portable?»

Pour Luis Hueso, une société dans laquelle les individus ne se soucient pas de ce qui les entoure serait inacceptable car, d'après lui, ce serait une société vide. Il consacre son travail à l'étude des nanoparticules, et dans Ciencia en primera persona, il explique qu'il est vrai qu'elles sont méconnues, mais elles se trouvent parmi nous et la société doit connaître leur utilisation et leur existence.

http://vimeo.com/75375211

Abonnez-vous à la newsletter de Newskampus

J'ai lu et j'exprime mon consentement en acceptant la politique de confidentialité.