Qualité de vie et vieillissement en bonne santé : des aliments pas si inoffensifs

2012/04/23 23:30:00 GMT+2

Des aliments pas si inoffensifs

Une équipe de chercheurs de l'UPV/EHU vise à créer de nouveaux réactifs qui détecteraient les molécules à l'origine des réactions allergiques.

grupoinvest

En règle générale, la réponse immunitaire du corps le protège contre des agents potentiellement nocifs, tels des virus, des bactéries et des toxines, et néanmoins, chez un certain nombre de personnes, des éléments généralement inoffensifs comme peuvent l'être des aliments tels les fruits secs, les fruits, les légumes secs, les fruits de mer, le poisson, le lait ou l'œuf, entre autres, sont susceptibles de provoquer des réactions allergiques. Les substances allergènes pouvant induire à l'allergie à ces aliments font l'objet de travaux de recherche conduits par le groupe dirigé par M. Jorge Martínez Quesada, professeur du département d'Immunologie, de Microbiologie et de Parasitologie de la Faculté de Pharmacie de l'UPV/EHU. Concrètement, il étudie comment les détecter dans diverses matrices alimentaires (aliments contenant des traces d'autres aliments, comme peut l'être un biscuit à base d'œuf, de farine, de sucre, etc.)
Cela est un des domaines émergents en matière de sécurité alimentaire. La recherche financée par le Gouvernement basque, vise à réaliser des avancées dans le développement du diagnostic moléculaire qui permet d'étudier dans les moindres détails l'intervention des allergènes dans le développement de la maladie. Le diagnostic moléculaire est « primordial », explique M. Martínez Quesada, car nous savons, par exemple, que la famille botanique des rosacées qui comprend des fruits aussi communs que la pomme, la poire ou la pêche, contient une protéine extrêmement agressive, que l'on trouve en très forte quantité sur la peau de la pêche et qui apparaît dans une moindre mesure dans la pomme et la poire. Après avoir isolé cette protéine, si nous parvenons à créer de nouveaux réactifs, nous détecterons ces molécules concrètes qui produisent les réactions allergiques ».
+ d'infos : http://www.ehu.es/p200-content/es/contenidos/noticia/20120419_alimentosnotaninocuos/es_alimento/20120419_alimentosnotaninocuos.html

Abonnez-vous à la newsletter de Newskampus

J'ai lu et j'exprime mon consentement en acceptant la politique de confidentialité.