Merci a tous pour votre particpation à Euskampus Bordeaux Eguna!

2018/12/01 13:45:00 GMT+1

La rencontre EUSKAMPUS BORDEAUX EGUNA s’est tenue au Campus de Gipuzkoa de l'UPV/EHU, centre Ignacio María Barriola, une rencontre à laquelle ont participé plus de 200 chercheurs et chercheuses du Campus Transfrontalier Euskampus-Bordeaux promu par l'Université du Pays basque (UPV/EHU) et l’Université de Bordeaux, ainsi que des responsables et des chercheurs de Tecnalia et le Donostia International Physics Center (DIPC), les deux autres organismes impliqués dans le projet Euskampus.

La rencontre a permis de montrer l’évolution du projet de Campus Eurorégional d’Excellence Internationale, né en 2014, qui a eu des résultats très divers dans les domaines de l’enseignement, la recherche et la connexion d’agents du Pays Basque et de Nouvelle Aquitaine. En effet, après avoir complété un premier cycle de 4 ans, l’Université de Bordeaux et l’UPV/EHU signent aujourd’hui la réédition de l’accord-cadre existant entre les deux et intégrant des objectifs plus ambitieux, en particulier dans le cadre de l’internationalisation conjointe de l’alliance.

D’après la rectrice de l’UPV/EHU, Nekane Balluerka, « le Campus Euskampus-Bordeaux est en bonne voie de devenir un véritable « territoire mental », un espace pour le partage des idées et des expériences et pour la mise en forme de nouveaux projets. En effet, on pourrait parler d’un territoire original qui nous est propre et qui est en bonne voie de dépasser le niveau universitaire pour devenir un instrument solide de relations sociales et culturelles entre les sociétés du Pays basque et d’Aquitaine ».

En outre, l’Euskampus-Bordeaux Eguna sert de cadre pour la création de deux nouveaux Laboratoires Transfrontaliers Conjoints (LTC) :

- LTC en mathématiques et leurs applications – TRANSMATH, entre l’UPV/EHU, le Basque Center for Applied Mathematics (BCAM), Tecnalia, l’Université de Bordeaux, le Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) et l’Institut Polytechnique de Bordeaux (Bordeaux INP)

- LTC en science et technologie des matériaux cimentaires – BASKRETE, entre l’UPV/EHU, le DIPC, le Centre Basque d’Excellence pour la Conception et l’Ingénierie Moléculaire(POLYMAT), le Centre Basque d’Excellence en Physique des Matériaux (MPC), Tecnalia, le Conseil Supérieur de Recherches Scientifiques(CSIC), l’Université de Bordeaux et le CNRS.

Ces deux nouveaux LTC viennent rejoindre les deux autres déjà existants : le LTC en fabrication avancée – AENIGME et le LTC en Physique et Chimie Théoriques à l’Échelle Quantique – QuantumChemPhys.

Par ailleurs, est également signé l’accord pour la création d’un nouveau Laboratoire de Recherche Conjoint (JRL, selon ses initiales en anglais Joint Research Laboratory), dans le domaine de la résistance environnementale aux antibiotiques, dans lequel collaborent l’UPV/EHU, Neiker-Tecnalia et le Centre Basque d’Excellence dans le Changement Climatique (BC3). Les JRL se distinguent des Laboratoires Transfrontaliers Conjoints par le fait que dans les premiers sont impliqués seulement des organismes du Pays basque.

De plus, lors de l’Euskampus-Bordeaux Eguna, les chercheurs et chercheuses ont fait connaître les progrès et les défis à aborder dans leurs Pôles de Connaissance. Ces 6 pôles constituent un écosystème de connaissance et d'innovation jouissant de la collaboration d’agents du domaine universitaire, de centres technologiques et de la société civile. L’énergie marine ; la science et la technologie de la santé ; l’industrie 4.0 ; les territoires sains et durables ; les matériaux de pointe et la transformation numérique sont les 6 domaines développés dans les Pôles de Connaissance.

Enfin, un groupe d’étudiants de doctorat en cotutelle entre l’UPV/EHU et l’Université de Bordeaux ont exposé leurs projets de recherche selon le format du concours français « Ma thèse en 180 secondes ». Ce format de diffusion est comparable au célèbre « elevator pitch » où chaque étudiant, dans ce cas, fait connaître, de manière résumée, son travail de thèse doctorale en trois minutes maximum. Le groupe d’étudiants reçoit une formation et un entraînement pendant un mois pour respecter ce format exigeant et tirer le meilleur parti possible du court laps de temps dont ils disposent. Les sujets traités dans leurs thèses incluent depuis la pollution, les neurosciences, les matériaux polymériques, jusqu’à la nanoélectronique.

Campus Euskampus-Bordeaux

Le Campus Eurorégional d’Excellence Internationale promu par l’UPV/EHU et par l’Université de Bordeaux a non seulement eu des résultats importants dans le domaine universitaire, dont la création de quatre diplômes communs d’études de troisième cycle, la mise en œuvre de 25 thèses annuelles en cotutelle, et l’établissement de réseaux et d’initiatives de collaboration transfrontalière, mais en plus, le Campus Euskampus-Bordeaux est devenu un actif crucial pour le développement du Plan Stratégique 2014-2020 de l’Eurorégion Euskadi-Nouvelle Aquitaine-Navarre, car il constitue un espace commun de coopération en formation, recherche et transfert de connaissance favorisant la consolidation de l’Eurorégion comme un organisme fondé sur la connaissance, ainsi que sa projection à l’international.

En outre, 27 posters scientifiques ont été exposés, illustrant le travail réalisé durant ces années par des groupes de recherche en collaboration avec l’UPV/EHU et l’Université de Bordeaux.

L’acte a été animé par le duo musical composé des élèves Miguel Arribas au saxophone ténor et David Cid au piano, de la Faculté de Musique MUSIKENE, qui ont interprété des thèmes de Mikel Laboa, Claude Debussy et Guridi.

Nous espérons que cette rencontre continuera de tisser des réseaux de collaboration des deux côtés de la frontière et nous avons hâte de vous revoir l’année prochaine, dans l'édition suivante d’Euskampus Bordeaux Eguna 2019.

Bon voyage de retour et à la prochaine !