L'UPV/EHU et l'Université de Bordeaux configurent et créent un campus transfrontalier

2011/05/30 22:53:00 GMT+2

La réunion de Donostia – Saint-Sébastien jette les bases de cet objectif, l'une des clés du projet EUSKAMPUS.

P1020788c_txiki

L'Université du Pays Basque, ses partenaires dans cadre du projet EUSKAMPUS, Tecnalia Corporation Technologique et le Centre International de Physique Donostia, ainsi que le Consortium des universités de Bordeaux qui ont configuré le PRES (Pôle de recherche et d'enseignement supérieur), ont défini les bases du campus transfrontalier qui va articuler les deux territoires, à l'issue d'une réunion de travail qui s'est tenue à Donostia, au siège du vice-rectorat du Gipuzkoa de l'UPV/EHU. La création de ce campus était l'un des éléments fondamentaux du projet EUSKAMPUS, projet qui a valu à l'Université du Pays Basque, en octobre dernier, la reconnaissance de Campus d'Excellence Internationale.

Au cours de la rencontre, organisée au plus haut niveau, ont pris part M. Iñaki Goirizelaia, recteur de l'UPV/EHU, M. Alain Boudon, recteur de l'Université de Bordeaux I, M. Manuel Tuñón de Lara, recteur de l'Université de Bordeaux II , ainsi qu'une nombreuse représentation institutionnelle, dont Mme Cathy Racault, directrice exécutive du PRES, Mme Amaia Maseda, vice-rectrice à la responsabilité sociale et à la projection universitaire de l'UPV/EHU, et M. Igor Campillo, directeur exécutif d'EUSKAMPUS. À la rencontre assistaient également les organismes qui font partie du groupement EUSKAMPUS, en particulier, Tecnalia Corporation Technologique à travers son président, M. Joseba Jauregizar, et le Centre International de Physique de Donostia, qui était représenté par M. Ricardo Díez.

La réunion avait notamment pour objet la présentation, de la part du Pôle de recherche et d'enseignement supérieur des universités de Bordeaux, de son projet de Campus d'Excellence Internationale, tandis que l'UPV/EHU faisait de même pour son projet EUSKAMPUS. À la suite de quoi, les deux institutions académiques ont confronté les propositions d'action pour la future construction d'un campus transfrontalier. Elles ont également fixé un agenda pour de futures actions et analysé les possibilités de participation conjointe aux appels à projets de la Commission européenne comme Eurorégion ou dans le cadre des partenariats de la connaissance (Knowledge Partnerships).

Comme l'on se souviendra en octobre dernier, le projet EUSKAMPUS de l'UPV/EHU, à la constitution duquel participaient également le Centre International de Physique de Donostia et Tecnalia Corporation Technologique, avait reçu de la part du ministère de l'Éducation, et suite à une évaluation menée par une commission internationale d'experts indépendants, la qualification de Campus d'Excellence Internationale.

L'objectif d'EUSKAMPUS est de constituer un noyau de formation, de recherche, de transfert et d'innovation de portée internationale, et de convertir ce nouveau concept en pierre angulaire de la transformation sociale et économique du Pays Basque. À cet objectif se joint le projet de se convertir également en une référence en matière d'enseignement, ainsi qu'au plan scientifique et technologique de l'axe atlantique européen. À cet effet, il a été prévu la création d'un campus transfrontalier en étroite collaboration avec le Pôle de recherche et d'enseignement supérieur des universités de Bordeaux.

Cette rencontre de travail a représenté un pas décisif dans la mise sur pied d'un campus transfrontalier entre les deux universités, objectif qui se trouve à présent plus proche et qui offrira l'opportunité de mener un projet attractif de recherche et de formation de niveau international.

Communiqué de presse : L'UPV/EHU du Pays Basque et l'Université de Bordeaux avancent dans la création d'un campus transfrontalier

Abonnez-vous à la newsletter de Newskampus

J'ai lu et j'exprime mon consentement en acceptant la politique de confidentialité.