Bilan de la 2ème université d’été transfrontalière organisée par le Campus Océan autour de la pollution plastique et de la sécurité dans les activités côtières

2019/09/15 15:40:00 GMT+2

«Océan et défis  territoriaux transfrontaliers: pollution plastique et sécurité dans les activités côtières »

12 et 13 septembre, Donostia-Saint Sébastien et Biarritz.

Bilan de la 2ème université d’été transfrontalière organisée par le Campus Océan, projet transfrontalier porté par l’Université de Bordeaux et l’Université du Pays Basque /Euskal Herriko Unibertsitatea 

 

«Océan et défis  territoriaux transfrontaliers: pollution plastique et sécurité dans les activités côtières », telle était la thématique de la 2ème université d’été transfrontalière organisée les 12 et 13 septembre derniers à Saint Sébastien et Biarritz par le Campus Océan.

Le Campus Océan est un projet transfrontalier stratégique du Campus Bordeaux-Euskampus porté par l’Université de Bordeaux et l’Université du Pays Basque /Euskal Herriko Unibertsitatea.

Ces deux riches journées ont rassemblé plus de 70 personnes venues assister à des conférences, des ateliers et des démonstrations de produits et services innovants. 

La première journée à Saint Sébastien consacrée à la pollution de l'océan par les plastiques, a vu se succéder en matinée conférences autour de projets de recherche appliquée, présentations d’actions d’ONG, bilan des travaux issus du projet multidisciplinaire et transfrontalier Ocean i 3 et “pitches” d’entrepreneurs (I Clean My Sea...) avant que les participants ne soient invités l’après-midi à plancher, sous forme d’ateliers, sur des défis liés à cette problématique, croisant leurs regards, experts ou non, permettant l’émergence de très bonnes idées, à creuser; peut-être les premières briques de solutions innovantes.

Le lendemain, à la cité de l’Océan à Biarritz, la sécurité du littoral notamment dans la baignade a été au centre des échanges. Chercheuses, chercheurs et enseignants des deux universités, représentant d'entreprises, du cluster basque Gaia, de l'Agence Régionale de Santé de Nouvelle Aquitaine, de collectivités, médecins de l’hôpital de Bayonne ou professionnels du sauvetage du littoral basco-landais ont pu débattre avec une salle très concernée par les problématiques liées à la baignade et à la pratique des sports aquatiques. L’après-midi, les entreprises NOTOX, HELSEL, GEOSAT et UAINA ont proposé, quant à elles, des démonstrations captivantes de produits et services innovants sur la plage.

Ces deux journées ont rencontré un vif succès grâce à la qualité des interventions autour de cas pratiques, de témoignages et d’initiatives locales et à la diversité des intervenants mais aussi des participants, en provenances des deux côtés de la frontière, qui ont nourri un riche dialogue multilingue et multiculturel autour des défis communs de notre littoral transfrontalier concernant tout un chacun. De futures collaborations devraient naître de ces échanges et rendez-vous a déjà été pris auprès des organisateurs pour de prochaines rencontres. 

Lire aussi...SUD-OUEST - article presse du 19/09/19